Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
E.S.C. ST BRISSONNAIS

PRODUITS ET PLANTES DANGEREUSES

25 Mars 2007 , Rédigé par GUY Publié dans #INFORMATIONS

PRODUITS TOXIQUES POUR LES ANIMAUX

 

 

 

ATTENTION : LA PLUPART DE CES PRODUITS ET PLANTES SONT EGALEMENT NOCIFS POUR LES ÊTRES HUMAINS ET PARTICULIEREMENT POUR LES ENFANTS

 

 

 

LES PRODUITS CHIMIQUES

Produit

 

Usage

 

Dose toxique

 

Symptômes

 

Traitements

 

Thallium

 

interdit(raticide et insecticide)

 

10 mg/kg

 

hypersalivation, gastro-entérite, tremblements, paralysie mort en quelques heures

 

souvent inefficaces

 

Anticoagulants

 

contre rongeurs

 

 

 

hémorragies nombreuses

 

vitamine K1, transfusion

 

Strychnine

 

contre rongeurs et oiseaux

 

grande toxicité

 

convulsions d'évolution rapide, mort en quelques heures

 

diazépam et barbiturique, stimuler l'élimination (perfusion)

 

Métaldéhyde

 

combustible pour campeurs et molluscicide

 

 

 

idem strychnine

 

idem strychnine

 

Crimidine

 

contre rongeurs et taupes

 

très toxique

 

idem strychnine

 

idem strychnine

 

Dinitrophénols

 

herbicide

 

8 mg/kg

 

fièvre, perte d'appétit, titubation aboutissant au coma

 

aléatoire

 

Aryloxyacides

 

désherbant sélectif

 

50 mg/kg à 100 mg/kg

 

perte d'appétit, salivation

 

 

 

Chlorate de sodium

 

désherbant total

 

1 g/kg

 

sang brun chocolat, difficultés respiratoires, douleurs abdominales, convulsions

 

bleu de méthylène en I.V.

 

Organochlorés (lindane, toxaphène, endosulfan)

 

antiparasitaires

 

 

 

vomissements, diarrhée, salivation, convulsions

 

pas de traitements spécifiques

 

Organophosphorés et carbamates (*)

 

anti parasitaires

 

 

 

salivation, larmoiements, contractures paralysie, mort par asphyxie

 

atropine, pralidoxime

 

Pyréthrinoïdes (**)

 

insecticides

 

 

 

vomissements, diarrhée, tremblements, difficultés à respirer

 

non spécifique

 

(*)liste des organophosphorés et carbamates: dichlorvos, crotoxiphos, mévinphos, chlorfenvinphos, phosphamidon, parathion, coumaphos, fenthion, fenchlorvos, diazinon, chlorpyrifos, pyrimifos, malathion, dimethoate, carbophenotion, azinphosmethyl, phosalone, temephos, cruformate, trichlorfon, carbaryl, methomyl, propoxur, carbofuran, pyrimicarbe, aldicarbe.

 

(**)liste des pyrethrinoïdes: perméthrine, deltaméthrine, decamethrine, cypermethrine, fenveralate, dépallethrine, bioresmethrine.

LE CHOCOLAT

Les occasions d'offrir et de consommer du chocolat sont nombreuses. Cependant il faut être conscient, que cet aliment qui peut paraître anodin pour nous, est un poison pour nos chiens. Le responsable des intoxications alimentaires est un des composés du chocolat : la Théobromine.
La théobromine exerce plusieurs actions dans l'organisme :

 

  • un effet diurétique

     

  • une diminution de la fréquence cardiaque à faible dose mais une stimulation directe du muscle cardiaque avec tachycardie à fortes doses

     

  • une stimulation du système nerveux central avec à fortes doses les symptômes suivants : agitation, irritabilité, insomnie, tremblements et convulsions

     

Les animaux meurent donc d'un arrêt cardiaque ou respiratoire dans les heures qui suivent d'ingestion.

La dose toxique de Théobromine est d'environ 240 à 500 mg par kg de poids corporel (quoique des mortalités aient été enregistrées à 114 mg par kg). Mais la concentration en Théobromine des différents chocolats ou produits chocolatés n'est pas identique :

 

  • chocolat noir ou fondant : 16 mg/g

     

  • chocolat au lait : 1,5 mg/g

     

  • farine de cacao : 1 à 3 %

     

  • fève de cacao : 0,2 à 3 %

     

  • chocolat blanc et produits aromatisés au chocolat pour chien : presque 0

     

Donc, un chien de 10 kg doit ingérer environ 63 grammes de chocolat non sucré ou 670 grammes de chocolat au lait pour atteindre une dose mortelle.

Il n'y a aucun antidote effectif pour ce type d'intoxication. les animaux intoxiqués reçoivent des traitements de support.

 LES PLANTES TOXIQUES

Nom commun (Nom scientifique)

 

Partie(s) toxique(s) et effets

 

Actée (Actaea)

 

Fruits

 

Aconit (Aconitum)

 

Tout

 

Aloès (Aloe barbadensis)

 

Sève (si ingurgité)

 

Anthurium (Anthurium)

 

Tout

 

Amaryllis (Amaryllis spp.)

 

 

 

Aralis (Polyscias)

 

Sève

 

Arum

 

 

 

Asclépiade (Asclepias)

 

Sève irritante

 

Apocyn à feuilles d'androsème (Apocynum androsaemifolium)

 

La consommation d'apocyn est dangereuse et à éviter. La différence entre la dose non toxique et la dose toxique est assez faible. Ressemble à l'asclépiade

 

Azalée et rhododendron (Rhododendron)

 

Tout

 

Bégonia

 

Les feuilles contiennent des cristaux d'oxalate de calcium qui provoquent si avalées des brûlures de la sphère bucco-pharingée, des vomissements et de la diarrhée.

 

Belladone

 

Les baies sont mortelles chez l'individus qui en consomme 5 à 10.

 

Bouton d'or - Renoncule (Ranunculus acris)

 

Tout

 

Bourreau des arbres (Celastrus)

 

Tout

 

Caladium (Alocasia spp.)

 

Feuillage, bulbe

 

Carotte à Moreau (Cicuta Maculata)

 

Elle contient de la cicutoxine (trait commun avec la strychnine) localisée surtout dans les racines mais aussi à concentration moins élevée dans le reste de la plante. A ne pas confondre avec les carottes ou le panais sauvages. Faire attention aussi à la cicutaire bulbifère

 

Caulophylle

 

Baies ou graines

 

Cerisier de Jérusalem (Solanum pseudocapsicum)

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article